Logo Prisme Formation

Prisme Formation

HYPNOSE ET SOMATIQUE

15-09-2021
HYPNOSE ET SOMATIQUE

2021 – Nouvelles perspectives, nouveaux modules « de spécialisation »



Dr Vicky Samartzi



Lorsque j’ai entamé mes études de médecine, il y a bientôt 30 ans, les cours donnés étaient quasi exclusivement focalisés sur le corps et son fonctionnement, très détaillés sur la physiologie et les mécanismes d’action, et très techniques sur les prises en charge et les interventions en général. La psychologie en général et le lien entre le corps et l’esprit en particulier étaient à peine évoqués.    A l’époque, j’avais fait le choix d’être certes un médecin « technicien », mais aussi un médecin « à l’écoute ». J’ai très tôt compris qu’un patient est davantage qu’un corps en demande. Il se présente en « kit » avec ses instincts, ses émotions et son mental.                                                    En 2014, la découverte de l’hypnose médicale a été pour moi une révélation, s’avérant un outil inestimable et même une passion. L’apprentissage d’une perspective différente et de ses applications en association avec la pratique médicale technique donne une qualité au soin impressionnante, pour le plus grand bénéfice du patient et le plus grand bonheur du praticien. Notre inconscient est un allié précieux, lorsqu’une situation demande de se sortir de comportements ne conviennent plus. Il permet d’entendre à un niveau différent et d’activer des ressources internes pour obtenir un début de changement. L’hypnose nous permet de susurrer à l’oreille de l’inconscient. De communiquer avec lui et de faire en sorte qu’il mobilise les ressources nécessaires « naturellement et sans efforts ». Il fait exactement ce que fait le corps quand il fonctionne bien : il soutient les fonctions, il réalise les choses nécessaires et utiles sans que nous devions y penser.                                                                                                  L’inconscient et le corps fonctionnent de manière « automatique, écologique et bienveillante ». Le corps, le plus visible, tactile et tangible. L’inconscient, le plus invisible, intangible et immatériel. Ils se joignent et fonctionnent pareillement. Peut-être ne font-ils qu’un ? L’inconscient trouve le moyen de nous faire comprendre, de passer des messages, de créer le changement, l’action en passant par le corps. Un corps qui recèle la cartographie des ressentis et qui représente le baromètre de nos modifications internes et de bien-être.



« Tout passe par le corps. »          « Il est nécessaire de revenir au corps. »



Cette formation complémentaire certifiante mettra en évidence le lien entre corps et inconscient, entre la physiologie et l’être profond qui reçoit et qui raisonne, entre le cerveau qui ressent et le cerveau qui modifie ses réseaux pour s’adapter et donner du réconfort.Tout au long de notre vie, le corps est l’interface. A chaque étape critique ou nécessaire, les outils d’aide et de soins sont là. De la naissance à la fin de vie, de la douleur au sommeil ou à l’auto-immunité, de la nécessité de réparer le corps par la chirurgie ou de le guérir d’une maladie potentiellement mortelle, dans toutes ces étapes, dans toutes ces situations, l’hypnose est là pour nous donner la voie du soin, pour colorer le lien. La communication et la relation sont au centre de la démarche, ainsi que la confiance et la collaboration pour apporter de l’aide.Utiliser le langage hypnotique dans le soin est non seulement un outil, mais une manière d’être, un vrai parti pris dans le chef du soignant et de sa posture vis-à-vis du patient. La communication hypnotique permet une qualité d’écoute et un respect mutuel qui ne peuvent qu’enrichir le lien soignant-soigné.



Le monde médical actuel est très technologique et pointu. Il peut souvent être ressenti comme « inhumain et froid ». Quand la technologie se trouve partout dans notre vie, la médecine ne fait pas exception. Procréation médicalement assistée, surveillance médicale de la grossesse, accouchement médicalisé. On mesure encore mal l’impact de l’intrusion de l’hyper technologie de nos systèmes de soins sur la psychologie de nos patients. L’éclairage par l’hypnose apaise et réconforte.Nous partirons du corps pour analyser ce qui s’y passe, et nous y retournerons pour observer les modifications et les apaisements apportés.



En tant que gynécologue-obstétricienne, la technicité de la médecine est au centre de ma pratique tant du côté de la grossesse et du désir de grossesse qu’en chirurgie et en oncologie.            L’hypnose m’a permis de structurer une tendance à l’interaction avec la patiente qui existait déjà dans ma manière de mener les consultations. J’ai aujourd’hui à ma disposition un outil d’une créativité extraordinaire et inépuisable pour aider de mes patientes à mobiliser leurs ressources internes. Une vraie révélation qui a le mérite de faire du bien ! Aux autres et à soi-même.



Bienvenue à toutes et à tous !

Partager :

Retourner aux actualités